Depuis que je me démaquille avec la technique du millefeuille, j'ai testé plusieurs huiles démaquillantes, mais je me suis vite rendue compte que ça n'était pas évident d'en trouver une qui ne contienne pas d'huile minérale (l'huile minérale, c'est le mal : on a rien trouvé de mieux pour te boucher les pores), qui ne soit pas testée sur les animaux, et qui ne coûte pas un rein... Du coup, j'ai décidé de me lancer et de la faire moi même! 

J'ai toujours eu envie de me lancer dans la tambouille maison de cosmétiques, mais ça m'a toujours paru très compliqué... Ces histoires d'emulsions eau dans l'huile ou huile dans l'eau, ça reste un peu obscur pour moi... Mais avec l'huile démaquillante, on est au niveau grand débutant, donc, ça me va!

 

DSCF2166

Huile démaquillante pour peau sèche et sensible

Pour 100ml


Ingrédients :

  • 30 ml d'huile de jojoba : une excellente base pour une huile démaquillante : elle pénètre très facilement et convient à tous les types de peau
  • 25 ml d'huile de prune : choisie pour sa fragrance d'amande amère absolument fabuleuse!
  • 10 ml d'huile de cameline : répare les peaux sèches
  • 10 ml d'huile de carthame : apaise les rougeurs
  • 10 ml d'huile de coton : adoucissante, protège la peau des agressions
  • 10 ml de squalane végétal : actif nourrissant et emollient (va faciliter l'emulsion de l'huile avec l'eau)
  • 5 ml de mousse de babassu : tensioactif très doux qui va permettre à l'huile de s'émulsionner avec l'eau
  • 0,2 ml de vitamine E : antioxydant, pour éviter le rancissement des huiles

J'ai trouvé tous les ingrédients sur aroma-zone, et, après calcul d'apothicaire, il s'avère que cette huile démaquillante m'est revenue environ à 8,5€ (pour un produit bio et homemade, je suis épatée moi même!!)

 

Préparation :

Tout d'abord, préparez le matériel dont vous aurez besoin (truc pour doser, entonnoir, contenant, pompe ) et désinfectez le à l'acool ou mettez les dans de l'eau bouillante 10 minutes pour le stériliser. Séchez avec un linge propre, et lavez vous soigneusement les mains avant de commencer la préparation.

Ensuite, c'est enfantin : mélanger tous les ingrédients!

Pour ma part, j'y suis allée au feeling sur le dosage des huiles, mais il y a quelque chose que je n'avait pas anticipé, c'est que l'huile de cameline a une odeur très verte et très forte! Si j'avais fait plus attention, j'en aurais mis moins, car, du coup, j'ai mis plus d'huile de prune que prévu pour masquer l'odeur, et faire en sorte que le résultat final ait la bonne odeur d'amande amère que j'attendais.

Le résultat final est tout de même réussi : l'odeur est divine, l'huile s'emulsionne bien, donc se rince facilement, et elle laisse la peau toute douce!!

Me voilà conquise, et du coup, motivée pour me lancer dans d'autres recettes cosmétiques!!